23/11/2012

Le macérat de monoi.

Le macérât se solidifie à température ambiante. Il suffit de passer le flacon sous l'eau chaude, quelques instants. Liquide, transparent, le monoï a une fragrance enivrante. Doux, il est agréable à étaler sur les cheveux. J'en verse une petite quantité dans la paume de la main, puis masse doucement sur les longueurs seulement j’évite les racines. Imprégnée, la chevelure devient luisante mais sans effet gras , sans coller. Je tresse mes cheveux, sans la serrer, pour favoriser l'action du produit. La nuit m' a transporté dans les iles !

Et sa donne quoi ?
Le matin, l'huile a été absorbée. Afin d'éliminer un léger film gras, un ou deux petits shampoings sont largement suffisant pour tout éliminer.
Les cheveux sont beaucoup plus doux. Mes ondulations sont embellis. Contrairement aux autres huiles, le monoï n'alourdit pas, ne graisse pas. Ils sont beaucoup plus faciles à démêler et l'odeur sucrée reste j'adhère.

C'est un soin d'exception après plusieurs utilisations les résultats sont plus que satisfaisants. Cette huile on peut l'appliquer souvent car elle ne favorise pas la production de sébum. On peut donc imprégner quotidiennement ses pointes, tant pour le plaisir du parfum, que pour les soigner et les hydrater.

Vous pouvez vous la procurez sur : www.huiles-et-sens.com



Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire: